Ventiler, c’est absolument nécessaire

L’air qui entre dans un habitat est chargé d’eau. Sans ventilation, cet air ne se renouvelle pas, stagne, s’humidifie puis s’auto-pollue. Par accumulation, l’eau s’installe progressivement dans le foyer et en perturbe son équilibre ambiant en causant des dommages coûteux à trois niveaux :

  • Le premier concerne la santé et le bien-être des habitants. En effet, des mauvaises odeurs accompagnent bien souvent l’humidité et ce qu’elle provoque – salpêtre, moisissure, ou encore champignons. Mais à ce stade, cette moiteur envahissante et inconfortable peut devenir un facteur de maladies chroniques tel que l’asthme chez les enfants et chez les adultes.
  • Le second implique la structure du bâtiment en lui-même. Les murs de la bâtisse risquent de se ternir de tâches de moisissure, les cadres de vos fenêtres, de se décomposer et, l’isolation d’être mise à mal.
  • Le troisième enfin regarde le mobilier aménagé dans la demeure. Rongés et abîmés par l’eau, ils se détériorent.

Voilà pourquoi la nécessité de bien ventiler un foyer s’impose en théorie à tout constructeur. Afin d’anticiper au maximum ces dommages, la loi a défini une réglementation sur les débits d’air au sein de la structure. Dans le cas d’une construction neuve, bien choisir le futur constructeur est crucial. S’il propose un système de ventilation performant et efficace, il évitera les désagréments évoqués plus haut.

Une construction bien ventilée dès le début

Les dispositifs de Ventilation Mécanique Contrôlée – VMC représentent des solutions qui ont fait leurs preuves, et suffisamment efficaces pour atteindre au mieux la norme légale. Imaginez de longs conduits traversant les sols d’une maison, les murs et les plafonds, capables de réguler l’air qui transite dans un habitat.

Eux sont invisibles à l’œil une fois la construction terminée, en revanche, la partie émergée de l’iceberg sont ces accessoires d’aération qui complètent l’installation principale. Eux, facilitent la distribution de l’air dans les pièces.

schéma de ventilation MKP

Principe et le fonctionnement d’un échangeur d’air,

Pour davantage de clarté, ce schéma de ventilation MKP explique très bien comment la régulation entre l’air froid et l’air chaud s’opère dans la structure. Quant à celui-ci, il met en exergue le principe et le fonctionnement d’un échangeur d’air, accessoire central sans lequel la régulation contrôlée n’aurait pas lieu.

La maison créatrice d’énergie, un idéal

A l’heure où les maisons positives – générant en toute autonomie leur propre électricité via l’utilisation de panneaux solaires – commencent petit à petit à faire leurs nids, la question de la baisse de consommation d’énergie est plus que d’actualité. Les mesures environnementales, les citoyens, les associations écologiques, les ingénieurs en bâtiments ou encore les spécialistes en matière de chauffages et de climatisation, aspirent à des habitats non-friands d’énergie. Des nouveautés, telle que la technologie à onduleur Inverter de Panasonic, voient le jour et favorisent de plus en plus la réduction de nos consommations d’énergie.

Ici, un exemple de produit usant de cette technologie, commercialisé par Ventilation Terrebonne.

Be the first to comment on "Ventiler, c’est absolument nécessaire"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*